La rétinographie à Paris 5 au Centre ophtalmologique COSS

Rétinographie

La rétinographie est une manière moderne d’examiner la rétine (ou fond de l’œil). Elle se place en complément de l’examen au biomicroscope, et permet de fournir des éléments précis et objectifs, afin de suivre l’évolution de la rétine au cours du temps.

Fonctionnement de la rétinographie

La rétinographie est un appareil photographique qui permet de prendre des clichés de la rétine (« fond d’œil ») à travers la pupille. Les clichés obtenus sont en couleur haute définition, mais également retravaillés à l’aide de filtres, permettant de mieux visualiser les différentes couches de la rétine en fonction des pathologies à étudier. Il s’agit d’un examen non invasif, sans contact avec l’œil ni injection de produit de contraste.

Indications

La rétinographie est réalisée de manière systématique, lors de toute visite chez votre ophtalmologiste, même lors d’un contrôle de routine, car elle permet de dépister d’éventuelles anomalies asymptomatiques, (lorsque la vision est normale et que l’on ne se plaint d’aucun symptôme). Elle fait partie du premier temps de chaque consultation au centre. Elle est répétée à chaque consultation de suivi pour permettre un dépistage continu et systématique au cours du temps. La réalisation d’une rétinographie dure uniquement quelques secondes, pendant lesquelles il vous est demandé de rester immobile, afin que votre œil soit le plus stable possible. La rétinographie est toujours couplée à un examen à la lampe à fente et peut être complété par un OCT permettant d’obtenir des informations complémentaires sur la macula et le nerf optique par l’acquisition d’images de l’œil en coupe. La rétinographie non mydriatique et la numérisation des images, permettent également ces dernières années une organisation en réseau du dépistage de la rétinopathie diabétique.

Déroulement de l’examen

La rétinographie se déroule de la façon suivante : le visage est placé sur une mentonnière, de façon à ce que le regard soit situé en face de l’objectif. L’œil fixe une image au centre de l’appareil. La prise de photographie est effectuée successivement sur un œil, puis l’autre, et retransmise sur un écran. La rétinographie peut être effectuée sans ou avec instillation des collyres pour dilatation pupillaire. Le flash de l’appareil peut être éblouissant. Il peut vous être demandé de regarder dans différentes directions du regard afin d’avoir accès à différentes zones de la rétine. Cet examen peut être réalisé par un/une orthoptiste, par un/une optométriste ou par le médecin lui-même. Les données récupérées par la machine sont automatiquement transférées dans votre dossier informatique et seront donc visualisables aussi bien dans le box d’orthoptie que dans le box de la consultation du médecin. L’ophtalmologiste pourra alors analyser avec précision des anomalies de la papille (glaucome, neuropathie optique, etc), de la macula (signes de DMLA, trou maculaire, reflet évoquant une membrane épimaculaire, hémorragies, œdème maculaire, etc.), et de la périphérie rétinienne (rétinopathie diabétique, occlusion vasculaire, décollement de rétine…). Les rétinophotographies sont enregistrées dans votre dossier informatique sur notre serveur sécurisé, afin de les comparer au cours du temps.

Cette page vous a plu ?

Afin de nous aider à vous proposer toujours plus de contenus pertinents, n'hésitez pas à noter cette page

1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles

0 vote(s)

Moyenne : 0,00 sur 5

Loading...

Commentaire

Laissez un commentaire et le COSS vous répondra au plus vite

A-
A+