Injections intra-vitréennes (IVT)

Les injections intra-vitréennes désignent un mode de délivrance d’un médicament, par une aiguille placée directement dans l’œil, afin de favoriser la pénétration dans la rétine. Les molécules peuvent être des corticoïdes ou des anti-VEGF (Vascular Endothelial Growth Factor). Elles constituent à l’heure actuelle le mode préférentiel et le plus efficace, de traitement des principales pathologies rétiniennes.

Les indications des injections intra-vitréennes

La DMLA, la rétinopathie diabétique, les occlusions veineuses rétiniennes, sont les principales maladies rétiniennes nécessitant ces injections.

Déroulement de l’intervention

Les injections intra-vitréennes se déroulent au cabinet, dans une salle propre, dédiée à cette activité (et non pas dans un bloc opératoire). Vous gardez vos chaussures et vos vêtements civils, et revêtez simplement une charlotte, une surblouse et un masque. Vous êtes installés sur un fauteuil. Une anesthésie locale, suivie d’une préparation de la peau et de l’œil à la bétadine est effectuée quelques minutes avant l’injection. Le médecin injecte le produit à l’aide d’une fine aiguille, à travers la sclère (le “blanc” de l’œil). Ce procédé ne dure que quelques secondes. L’œil est ensuite rincé avec du sérum physiologique. Vous pouvez ensuite quitter la salle et rentrer chez vous.

Les suites de l’intervention

Vous pouvez ressentir un picotement, une brûlure de votre œil dans les heures qui suivent l’injection. En effet, la bétadine utilisée pour désinfecter l’œil, induit parfois une légère kératite, à l’origine de ces symptômes. Ils sont fréquents, sans gravité, et se dissipent rapidement à l’aide de l’instillation de larmes artificielles. La vision sera également floue pendant les heures qui suivent, il est donc déconseillé de conduire.
Le lendemain de l’injection, vous pouvez reprendre une vie normale. Si l’œil est rouge mais non douloureux, il n’y a pas lieu de s’inquiéter. Si vous ressentez une grande douleur, et /ou une baisse visuelle sévère, il faut consulter un ophtalmologiste en urgence.

Feuille d’information SFO – Injection intra-vitréenne

Cette page vous a plu ?

Afin de nous aider à vous proposer toujours plus de contenus pertinents, n'hésitez pas à noter cette page

1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles

2 vote(s)

Moyenne : 5,00 sur 5

Loading...

Commentaire

Laissez un commentaire et le COSS vous répondra au plus vite

A-
A+