Membrane épirétinienne (MER)

La membrane épirétinienne est une pathologie fréquente. Elle est présente chez environ 10% des sujets âgés de plus de 70 ans, et constitue le 1er motif de chirurgie vitréo-rétinienne. Consécutive le plus souvent à un décollement postérieur du vitré ancien, son traitement est uniquement chirurgical.

Qu’est -ce qu’une membrane épirétinienne ?

La membrane épirétinienne (MER) est une prolifération cellulaire bénigne, d’évolution lente, indolore, et autolimitée. Elle se développe sur la macula (la région centrale de la rétine responsable de la vision fine, qui mesure seulement 1 mm de diamètre). En se contractant (lorsque ces cellules ont une activité musculaire), la membrane provoque un plissement et/ou un épaississement plus ou moins sévère de la rétine, qui peut entraîner une gêne visuelle. Cette gêne ne s’accompagne d’aucune douleur. Elle se manifeste le plus souvent par une vision déformée (les lignes droites verticales ou horizontales apparaissent courbes, ce sont les « métamorphopsies »), une baisse visuelle ou un flou visuel le plus souvent de près, plus rarement d’une vision double. Ces symptômes sont appelés « syndrome maculaire ».

Qui est concerné ?

La majorité des personnes concernées est âgée de plus de 60 ans, car dans plus de 80% des cas, cette membrane se développe avec l’âge et le vieillissement des cellules rétiniennes ; elle n’est pas liée à une dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA), qui constitue une pathologie tout à fait différente, mais elle peut parfois s’y associer. C’est le décollement postérieur du vitré qui est le plus souvent à l’origine de l’apparition de cette pathologie.

Dans 20% des cas, cette membrane peut survenir chez des personnes plus jeunes, et dans ce cas elle est souvent liée à une autre cause : comme un décollement de rétine opéré, des rétinopathies vasculaires (occlusion veineuse rétinienne, rétinopathie diabétique) ou inflammatoires (uvéites, tumeurs). Elles sont alors appelées membranes épirétiniennes secondaires.

Les examens pour détecter la membrane épirétinienne

L’examen de référence est la photographie du fond d’œil (rétinophotographie), associée à la Tomographie en Cohérence Optique (OCT).
Au fond d’œil, la membrane est visible au niveau de la macula sous l’aspect d’un voile transparent recouvrant la rétine, avec parfois une déformation des vaisseaux dans cette zone. Elle peut dans certains cas se limiter à un simple reflet brillant, d’aspect cellophane.
En OCT, la membrane est visible sous forme d’une ligne hyperréflective, située à la surface de la rétine. Il existe dans la plupart des cas un aspect convexe de la rétine centrale avec un effacement de la dépression fovéolaire, qui est plus ou moins irrégulier en fonction de l’importance du plissement. L’obtention d’images « en face », c’est à dire « vues du ciel » permet également de mieux apprécier la surface rétinienne et le profil de contraction de la membrane.

Les traitements de la membrane épirétinienne

Les membranes épirétiniennes sont souvent peu évolutives, 80 à 90 % des personnes ont une acuité visuelle inchangée au bout de 3 ans. Cependant, lorsque la membrane est symptomatique (c’est à dire associée à une baisse de vision et des métamorphopsies), l’unique solution consiste à opérer l’œil pour enlever cette membrane. En cas de membrane secondaire à une autre pathologie de la rétine, le traitement de la cause est systématiquement associé.
Le but de la chirurgie est d’enlever la membrane qui déforme la macula. L’intervention se déroule au bloc opératoire sous microscope, sous anesthésie locorégionale. Elle est réalisée grâce à des instruments de microchirurgie. L’opération consiste à aspirer le vitré (gel transparent qui remplit l’œil) : c’est l’étape de la vitrectomie. Puis à enlever la membrane en la « pelant » à l’aide d’une petite pince. Le fait d’enlever le vitré n’engendre pas de problème, car il est remplacé par du liquide (humeur aqueuse) sécrété par l’œil.

Référence : EMC 2018, Dupas B : les membranes épimaculaires.

Cette page vous a plu ?

Afin de nous aider à vous proposer toujours plus de contenus pertinents, n'hésitez pas à noter cette page

1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles

2 vote(s)

Moyenne : 5,00 sur 5

Loading...

Commentaire

Laissez un commentaire et le COSS vous répondra au plus vite

A-
A+