Le décollement postérieur du vitré traitement à Paris 5 au Centre ophtalmologique COSS

Décollement du vitré ou décollement postérieur du vitré (DPV)

Le décollement postérieur du vitré (DPV) est un phénomène physiologique, normal, lié au vieillissement de l’œil. Il peut s’accompagner de symptômes tels que des mouches volantes (myodésopsies) ou éclairs lumineux (phosphènes). Un examen du fond d’œil est nécessaire afin d’éliminer d’éventuelles complications rétiniennes associées.

Qu’est ce qu’un décollement du vitré ?

Le vitré est le gel transparent présent dans la cavité vitréenne, en arrière du cristallin. Lorsqu’il se décolle, le patient ressent l’apparition de mouches volantes, ou de toile d’araignée de façon brutale sans pour autant décrire de baisse de vision. Parfois c’est un anneau rond ou ovale qui est décrit. Ces symptômes doivent faire consulter en urgence un ophtalmologiste. Lorsque c’est « une pluie de suie » ou un trouble de la vision diffus qui prédomine comme symptôme, une hémorragie intravitréenne peut être associée au DPV. Enfin un voile noir peut correspondre à un décollement de rétine associé.
Le décollement postérieur du vitré est défini comme la séparation du cortex postérieur du vitré de la limitante interne de la rétine : soit le détachement du vitré de la rétine. Le plus souvent, ce sont les modifications physiologiques du vitré, liées à son vieillissement, qui vont conduire au décollement postérieur du vitré. Le décollement postérieur du vitré physiologique débute souvent autour de la macula (la zone la plus fine de la vision) ainsi qu’autour de la papille (la tête du nerf optique). Il est habituellement complet et donne rarement lieu à des complications. Le DPV est souvent bilatéral mais espacé dans le temps entre les deux yeux chez un même patient.

Les zones d’adhérence particulières du vitré à la rétine sont : la macula, le nerf optique, et la rétine périphérique (plus fine et plus fragile). C’est dans ces zones là que les complications peuvent apparaître.

Qui est concerné ?

Tout le monde sera concerné mais pas forcément de façon symptomatique. Le décollement postérieur du vitré survient notamment avec l’âge ; il est présent (dans au moins un oeil) chez 10 % des sujets de moins de trente ans, 27 % des sujets entre soixante et soixante-neuf ans et 63 % des patients de plus de soixante-dix ans. Il est plus fréquent chez les patients myopes — chez qui il survient dix ans plus tôt que chez les patients emmétropes et les patients hypermétropes —, encore plus après chirurgie de la cataracte.

Les examens pour détecter un décollement du vitré

Le diagnostic du décollement du vitré se fait à l’examen du fond d’œil, au verre non contact ou au verre à 3 miroirs de Goldmann. Le fond d’œil permet également d’éliminer les complications rétiniennes comme des déchirures rétiniennes périphériques, une hémorragie intravitréenne ou la présence d’un décollement de la rétine. Dans certains cas, la réalisation d’un OCT maculaire peut mettre en évidence des complications maculaires liées à des adhérences vitréorétiniennes pathologiques (traction vitréomaculaire, membrane épirétinienne, trou maculaire).

Les traitements du décollement du vitré

En cas de DPV simple non compliqué, aucun traitement n’est nécessaire. Un examen du fond d’œil doit être réalisé en urgence car, si le DPV seul est physiologique, il peut s’accompagner de lésions rétiniennes nécessitant un traitement en urgence. Une auto surveillance simple du patient est essentielle initialement et un fond d’œil peut être répété environ deux à trois semaines après l’épisode initial afin de dépister toute complication.

En revanche si une déchirure rétinienne ou autre lésion prédisposante au décollement de rétine est retrouvée au fond d’œil, un laser rétinien préventif doit être réalisé afin de réduire le risque de décollement de rétine.
En cas de décollement de rétine, une chirurgie sera réalisée en urgence.

En cas de pathologie vitréomaculaire retrouvée à l’OCT, un traitement chirurgical pourra également être suggéré selon l’acuité visuelle initiale.

Cette page vous a plu ?

Afin de nous aider à vous proposer toujours plus de contenus pertinents, n'hésitez pas à noter cette page

1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles

1 vote(s)

Moyenne : 5,00 sur 5

Loading...

Commentaire

Laissez un commentaire et le COSS vous répondra au plus vite

A-
A+